Oliver Sacks

Le neurologue Oliver Sacks est mort le 30 août 2015 à l’age de 82 ans. Il avait passé sa vie à étudier des patients souffrant de troubles neurologiques tels que l’autisme et le syndrome de Tourette. Il était connu du grand public notamment grâce au film « L’Eveil » (Awakenings) où son personnage était joué par Robin Williams.

J’aime beaucoup sa citation sur le fait de parler. C’est vrai que parler c’est penser. Le problème est qu’on choisit souvent un mauvais forum ou un mauvais moment pour parler et penser à voix haute. Je crois que parler en pleine conscience nécessite de se parler à soi-même souvent, afin d’avoir une vraie intention quand on parle à l’autre.

Il y a plein de techniques pour se parler tout seul afin d’affuter sa pensée, d’éviter d’inonder nos proches de pensées inutiles, et de mettre un peu plus de conscience dans notre quotidien et dans nos interactions avec les autres.

Personnellement j’adore (et j’essaye de pratiquer régulièrement) les techniques suivantes :

1. Chaque jour écrire une nouvelle liste de choses que je compte faire pendant la journée – ma « to-do list » du jour. Pas seulement pour le travail, mais aussi pour savoir qui je veux appeler, comment je vais me divertir, même ce que je vais manger. C’est rare que je me tienne rigoureusement à la liste, mais elle m’aide à structurer ma journée et à moins perdre de temps sur Facebook et sur mon téléphone. Je crois que l’essentiel est de faire une nouvelle liste chaque matin, afin de pouvoir évaluer son progrès, et de ritualiser l’écriture de ses intentions.

2. Dire à voix haute 3 choses pour lesquelles on est reconnaissants, à chaque fois qu’on prend une douche. Plus on fait cet exercice, et plus la voix dans la tête se met à nous suggérer des pensées utiles et joyeuses. (Voir ici pour une vidéo sur la voix dans la tête https://www.youtube.com/watch?v=8uvf15RcWOA, et là pour une vidéo sur la pratique de la gratitude https://www.youtube.com/watch?v=A-2VFnECx7c)

3. Pour les mêmes raisons liées à la pratique de la gratitude (mais pour faire l’exercice plus en profondeur) écrire une page de choses pour lesquelles on est reconnaissants chaque soir avant de se coucher. Extase garantie.

4. Quand le mental est agité et que la voix dans la tête nous dit que quelque chose ne va pas, se mettre à l’écart et se parler à soi-même à voix haute comme si on s’interviewait. Je sais que ça parait un peu fou mais c’est dingue comme ça aide et comme ça fait du bien. Parfois je le fais sans structure, c’est-à-dire que je me dis tout ce qu’il me passe par la tête afin de me répondre et d’y voir plus clair dans mes histoires. Et de temps en temps (au moins une fois par semaine) je me fais un « audit de vie » : Sur 7 thèmes – Santé, Travail, Amour, Famille, Amis, Divertissements et Matériel/Administratif – je me mets une note sur 20, je liste plusieurs choses pour lesquelles je suis reconnaissant (donc des pensées positives passées), et plusieurs choses que je compte faire dans un futur proche (donc des pensées positives futures). Si vous souhaitez être guidés dans cet exercice vous pouvez suivre ma méditation sur l’audit du Moi Histoire : https://www.youtube.com/watch?v=Kxzjt8lBHpA

Et vous, vous vous parlez un peu tout seul ? S’il vous plait dites-moi oui (et surtout comment !) sinon je vais me sentir un peu seul dans ma folie 😉 Bisous tout le monde. Et RIP Oliver Sacks <3

Leave a Reply

*

Next ArticleL'amour & les trois niveaux d'échanges