La confiance, l’amour & le bonheur

Deux problèmes reviennent souvent dans la messagerie des Antisèches : 1) l’insatisfaction au travail, et 2) un manque d’affection qui génère un sentiment de solitude (que l’on soit célibataire ou en couple).

Pour avancer sur ces deux thèmes, il y a trois idées dont le rappel me semble utile : 1) la confiance est un muscle, 2) l’amour est une pratique, et 3) le bonheur est maintenant.
Lire la suite de l’Antisèche

Alexandre Jollien

Vous connaissez Alexandre Jollien ?

Je l’ai découvert hier soir pour la 1ère fois et je suis devenu instantanément fan. Le mec est juste génial, chaque idée qu’il formule semble brillante, et on sent à des kilomètres qu’il a un cœur gros comme une maison.

Il donnait une conférence avec les « usual suspects » de la spiritualité en France – Messieurs Ricard et André (https://www.facebook.com/jonathanlehmanncoaching/posts/718070931661561:0) – avec qui il a co-écrit « Trois amis en quête de sagesse », sorti hier.

Voici 10 des pensées de Jollien que j’ai réussi à noter (dans le noir quasi complet des Folies Bergères… on sent que l’endroit n’a pas été pensé à l’origine pour les conférences 😉 ) :
Lire la suite de l’Antisèche

Christophe André & Matthieu Ricard

Vous connaissez Matthieu Ricard et Christophe André ? J’ai eu la grande chance de les rencontrer ce matin lors de la conférence « Méditation 2015 » à Paris. Matthieu Ricard est moine bouddhiste, interprète francophone du Dalai Lama, et il a sans doute le cerveau le plus étudié au monde. Christophe André est psychiatre, auteur à succès, et un des pionniers de l’introduction de la méditation dans les hôpitaux.

J’ai été frappé par la douceur, la bienveillance et l’humilité de Christophe André. Et par la brillance, l’humour et la légèreté de Matthieu Ricard.

Christophe André a comparé le besoin de méditer à celui de faire de l’exercice physique. Avant, on n’avait pas besoin de faire de sport car on travaillait dans les champs, on allait chercher l’eau au puits, on marchait d’un village à l’autre. Mais aujourd’hui nos vies sont tellement sédentaires (bureaux, voitures, ascenseurs…) qu’on éprouve une grande carence de mouvement, qui rend le sport impératif. Similairement, nos vies contemporaines nous imposent de grandes carences au niveau du calme, de la lenteur et de la continuité ; la méditation sert à combler ces carences.

Lire la suite de l’Antisèche

La parole impeccable & l’effet miroir

La semaine dernière j’ai publié une vidéo sur les « 4 Accords Toltèques » (https://www.youtube.com/watch?v=XVtMqaM4hs0), et aujourd’hui j’aimerais bien discuter avec vous plus en profondeur du premier de ces accords, qui nous invite à pratiquer la parole impeccable.

Cet accord me semble plus complexe qu’il en a l’air. Vu simplement, il s’agit d’arrêter de se servir du verbe de façon négative, que ce soit pour dire du mal de soi-même ou des autres. Mais si on creuse, on comprend que cet accord nous invite en fait à suspendre nos jugements.
Lire la suite de l’Antisèche

L’amour & les trois niveaux d’échanges

Je crois que le but de la vie est d’apprendre à aimer : apprendre à recevoir de l’amour et à en donner. Ça peut paraître un peu simplet dit comme ça, pourtant à moins d’être le Dalai Lama ou Amma (et encore), on n’a jamais vraiment fini d’apprendre à aimer.

L’autre soir en m’endormant je me suis dit qu’il existait 3 niveaux distincts d’échanges entre humains.

Le 1er niveau est celui de notre sphère des plus intimes. Les membres de notre famille et nos quelques amis, qui se comptent sur les doigts d’une main, qu’on appellera en pleine nuit sans hésiter si quelque chose ne va pas. Ceux qui ont une place à part dans nos vies et nos coeurs. Ceux pour qui on compte vraiment.
Lire la suite de l’Antisèche

Le biais de négativité et la gratitude

Quand on me demande de résumer ce que j’essaye de partager avec Les Antisèches, je pense en général à trois points clé: 1. Prendre soin de son corps (sommeil, yoga/étirements, nutrition, sport, etc.); 2. Pratiquer la méditation au moins 10 minutes par jour chaque jour ; et 3. Pratiquer la gratitude chaque jour (mon approche préférée étant de dire 3 choses pour lesquelles je suis reconnaissant à chaque fois que je prends une douche).

Il est essentiel de pratiquer la gratitude quotidiennement — c’est à dire de formuler à l’oral ou l’écrit des pensées reconnaissantes relatives à ce qu’on a (par opposition aux pensées relatives à ce qu’on n’a pas) — afin d’inverser la tendance naturelle du cerveau à créer du malheur.

Nos cerveaux sont en proie au phénomène cognitif connu sous le nom de « biais de négativité » (http://www.toupie.org/Biais/Biais_negativite.htm). En français ça veut dire que les pensées négatives voyagent plus vite dans le cerveau que les pensées positives, et qu’elles sont plus prégnantes. Si par exemple je vous fais 9 compliments et 1 reproche, la probabilité est grande que vous vous souviendrez en priorité du reproche.

Lire la suite de l’Antisèche

Je me parle tout seul

Voici 3 techniques dont je me sers chaque jour pour me parler tout seul afin de diminuer l’impact des pensées négatives sur ma vie et de transformer mon mental en outil de bonheur.