Don Miguel Ruiz & Eckhart Tolle

942045839039338_a-ca8c5060_Iso_VQ_pm

J’étais l’an passé à un séminaire en Italie avec l’auteur Eckhart Tolle, dont le livre « A New Earth » (Nouvelle Terre) fut le point de départ du parcours m’ayant amené aux Antisèches du Bonheur. On était plus de 500 à l’écouter parler plusieurs heures par jour et nous expliquer la vie. À la fin de ses brillantes conférences, certains disaient « oh comme j’aimerais être comme lui », ou alors « on a tellement de chemin avant d’être éveillés comme Eckhart », ou encore « il y est, lui ! ». Lire la suite de l’Antisèche

Goethe

On a tous besoin de parler pour faire le tri dans les milliers de pensées que le cerveau produit chaque jour. Mais donner sa pleine attention au contenu de la pensée d’un autre – rester patient quand on croit savoir ce que l’autre va dire, savoir poser de bonnes questions, ne pas rapporter à soi – demande pour beaucoup des années de pratique. Pourtant l’écoute est le plus beau cadeau qu’on peut faire à ceux qui croisent notre route <3

Eckhart Tolle

On a tous tendance à s’identifier au mental, c’est-à-dire qu’on se comporte comme s’il n’y avait pas de différence entre ce qu’on pense et qui nous sommes vraiment. Pourtant la pensée n’est qu’un outil, qu’on peut apprendre à observer (et ignorer) plutôt qu’à suivre systématiquement.

Confucius

Quand on fait Marseille – Paris en voiture la nuit, pas besoin de voir la Tour Eiffel au loin pour savoir qu’on va dans la bonne direction… il suffit juste de voir aussi loin qu’éclairent nos phares 😉