Michael Jackson – Man in the Mirror

J’ai regardé le Zapping de Canal + l’autre jour et à la fin c’était comme si on m’avait mis un coup de massue sur la tête : guerres civiles, terrorisme, réchauffement climatique… Bref j’ai eu le sentiment qu’on est nombreux à partager en ce moment : le monde file du mauvais coton.

Alors, on fait quoi ?

A l’époque où je présentais ma candidature à des universités américaines pour faire un MBA (diplôme de commerce), j’avais remarqué que beaucoup de candidats américains disaient dans leurs essais qu’ils voulaient changer le monde. Je trouvais ça un peu pédant et ridicule à l’époque.

Lire la suite de l’Antisèche

Charlie Chaplin

Pour ses 70 ans en 1959 Charlie Chaplin il a écrit le poème suivant – un peu sa version à lui d’une Antisèche du Bonheur. V.O. d’abord, la V.F. suit derrière… magique 🙂

When I Started Loving Myself” – A Poem By Charlie Chaplin Written On His 70th Birthday On April 16, 1959:

When I Started Loving Myself
I Understood That I’m Always And At Any Given Opportunity
In The Right Place At The Right Time.
And I Understood That All That Happens Is Right –
From Then On I Could Be Calm.
Today I Know: It’s Called Trust.

Lire la suite de l’Antisèche

Ganesh Mantra

Voici une musique que j’ai découvert au Sri Lanka — une mantra de 30 minutes à la gloire de la divinité hindouiste Ganesh.  Je l’écoute tous les jours et ça transforme le monstre du matin qui vit en moi en Bisousnours 😉

Matrix

Quand j’ai vu ce film pour la première fois, j’ai rien compris: ni que la Matrix représente notre ego, ou que le fait d’être coincé dedans symbolise notre identification au mental; ni que les pilules rouges et bleues sont une métaphore du choix entre la conscience et la pensée compulsive.  Aucun autre film moderne à ma connaissance ne contient autant de références au Bouddhisme.  A voir et à revoir!